fbpx

TANGO ARGENTIN

Qu’on le danse ou qu’on l’écoute, le tango a su s’imposer comme un genre prestigieux. Il jouit aujourd’hui auprès d’un large public d’une renommée internationale que rien ne semble plus pouvoir ébranler, au point d’avoir conquis sa place jusque dans le jazz et la musique classique. Et pourtant, rien n’était acquis d’avance pour cette modeste danse populaire, qui a soudain jailli, aux abords du Río de Plata, d’un extraordinaire métissage culturel…

On le connaît comme une danse et comme la musique qui y est souvent associée. Ce que l’on sait moins en général, c’est que le tango recouvre tout un espace culturel : il y a véritablement une “culture tango”, incluant également toute une littérature, liée à son berceau, l’Argentine. Le tango a marqué profondément et durablement l’imaginaire collectif par ses rythmiques saccadées, ses mélodies caractéristiques et la sensualité pleine de fougue des mouvements des danseurs, entre amour et combat.

Qu’il soit dansé à Buenos Aires, dans le quartier de La Boca, à Paris ou à Lille, interprété par un Orquesta típica ou réarrangé par un artiste électronique, le tango conserve toutefois ses deux principaux ingrédients : la séduction et la nostalgie. La séduction s’exprime par un laisser-aller, l’un des partenaires qui accepte de se laisser totalement guider par l’autre. Quant à la nostalgie, c’est celle originelle des faubourgs de Buenos Aires, celles des rêves brisés et des ambitions déçues. 

 

DIMANCHE – 19h : Cours débutant

 

Le 1er cours est gratuit, venez faire un essai !